archive-ht.com » HT » L » LENATIONAL.HT

Total: 416

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • L’ÈRE DU ROULEAU COMPRESSEUR - lenational
    sur les ondes ont aggravé l état de colère qui couvait dans certains quartiers les plus pauvres Le devoir de réserve ou de sagesse politique commandait de taire l affaire des six millions ou de ne pas diffuser la bande électronique d une musique carnavalesque qui règle dans la vengeance des comptes de famille Le devoir de réserve devait conseiller aux fier à bras du palais de ne pas s engager dans des déclarations qui viennent mettre l huile sur le feu dans le milieu de la presse indépendante Mais depuis quelques années l art de l affrontement a mis au rancart l éthique officielle S il n y a pas heureusement un fascisme politique au pays il existe un excès de langage et une morgue de l attitude dont les plus jeunes du gouvernement ont fait les frais Le monde des arts a toujours été caractérisé par l outrance la parole libre et des envolées de mots qui peuvent avoir un impact sur une jeunesse qui conteste tous ceux qui ont échoué Cette pratique moderne et polémique à l excès transposée sur le plan politique a fait des dégâts au niveau des représentants d une classe moyenne abasourdie déjà dans une turbulence qui fait perdre toute identité culturelle et toute self estime sociale Les Zorro de l escarmouche ne se sont pas rendu compte qu à force d affirmation de soi et de volonté d accablement de ceux qui se sont fait un nom entre le courage et le talent c est la branche de l arbre 46 sur laquelle ils ont grimpé qu ils scient progressivement Les erreurs de croire aveuglément que l appui de la Communauté internationale permet de chambarder des règles et de bousculer avec dédain tous ceux qui exigent de leurs dirigeants un regard sur

    Original URL path: http://lenational.ht/lere-rouleau-compresseur/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Le nécessaire compromis - lenational
    confiée Ils n ont pas pu faire montre de conscience politique nécessaire dans ce contexte socio économique combien difficile Le Chaos On a l habitude d y entrer sans entrevoir la porte de sortie Dans de nombreuses situations nos politiciens ont toujours démontré une certaine unité quand il s agit de faire échec à un pouvoir Mais la suite leur a toujours échappé incapables qu ils sont de maintenir une certaine unité dans l intérêt de la nation Le 22 janvier le Conseil électoral provisoire a annoncé le report sine die des opérations électorales programmées pour le dimanche 24 Le gouvernement l a confirmé par un arrêté rapportant celui du 6 janvier 2016 convoquant le peuple en ses comices Eu égard à ces deux actes il devient impossible au président Michel Joseph Martelly de transférer le pouvoir à un élu le 7 février à venir conformément à la Constitution amendée Les débats de l après sept février sont sérieusement lancés La Constitution amendée ne laisse aucune possibilité au président Michel Joseph Martelly de rester au pouvoir au delà de 7 février Lui aussi il n a pas cette prétention comme il l a souvent signalé Ce devra être la transition Transition mais comment Les élections du 24 janvier n étant pas réalisées les adeptes de la transition se réjouissent d avoir fait échec au président Martelly dans sa volonté disent ils de transférer le pouvoir à son poulain Jovenel Moïse S ouvre alors le temps de la division dans le camp des Grecs L Opposition bureaucratique semble t il ne parle pas le même langage que celle du béton Les stratèges de la rue sont pour un départ précipité du président Martelly Tandis que les autres réfléchissent sur l après 7 février Même là encore Au moins trois propositions de

    Original URL path: http://lenational.ht/le-necessaire-compromis/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Édito Archives - Page 3 de 17 - lenational
    la raison pour dém 12 janvier Six ans après 12 janvier 2016 8 140 vue s Le 12 janvier 2010 à 16h55 la terre tremblait à Port au Prince Scénario prévu annoncé mais que personne et surtout pas les pouvoirs pu Lire la suite Quelle normalisation 10 janvier 2016 8 916 vue s Les députés au complet 92 ont pris siège au parlement ce dimanche 10 janvier 2016 en dépit du fait qu on semblait être en pleine crise po Lire la suite À QUAND UN MUSÉE NATIONAL DES ARTS 07 janvier 2016 9 183 vue s L éventuelle transformation du Musée du Collège St Pierre en une Faculté de médecine de l Université épiscopale d Lire la suite Les pauvres d esprit 06 janvier 2016 8 777 vue s La pauvreté est généralement décrite comme l état d une personne ou d une communauté qui est confrontée à Lire la suite Cessons ces comédies 05 janvier 2016 8 076 vue s Peut être l immobilité des choses autour de nous leur est elle imposée par notre certitude que ce sont elles et non pas d autres par Lire la suite Comment mettre fin à la crise de confiance 04 janvier 2016 7 179 vue s Comment arriverons nous à une gouvernance acceptable avec cette crise de confiance qui ronge notre société et que personne ne peut maintenant ignorer avec tou Lire la suite 2016 Pour un vrai sursaut national 29 décembre 2015 8 228 vue s L année de 2015 s en va Que nous reste t il Que reste t il à vanter Les acteurs politiques nous ont plongés dans le chaos Les Lire la suite Comédie de la déchéance 28 décembre 2015 6 340 vue s L année 2015 s en va et laisse derrière elle toutes

    Original URL path: http://lenational.ht/category/edito/page/3/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Édito Archives - Page 17 de 17 - lenational
    la raison pour dém EDITO Reprendre la gouvernance 12 juin 2015 216 vue s On peut aussi avoir le syndrome de la page blanche quand on doit écrire un éditorial Pas parce qu on manque d inspiration Parce que dans notre chaos au quotidien trop de chose Lire la suite ÉDITO CANDIDATS QU ONT ILS DANS LEUR MAKOUT 10 juin 2015 199 vue s Ceux qui aiment voir les documentaires diffusés ces derniers temps par des stations de télévision haïtienne ont été satisfaits d en voir un et pas des moindres sur Fidel Castro Lire la suite ÉDITO DES ARMES AUX PWEN 08 juin 2015 234 vue s Si c était sorti de la bouche d un leader politique on pourrait dire que cela commence déjà les dénonciations et autres attaques d un camp contre l autre dans l aventure électo Lire la suite ÉDITO Je te dédie les soupirs d autrefois Tous mes chagrins et toutes mes joies L ombre t attend Fleur de Mai viendras tu Au rendez vous des promesses du printemps 29 mai 2015 322 vue s À chaque fête des Mères revenait dans le temps sur toutes les ondes de radio ce texte chanté par

    Original URL path: http://lenational.ht/category/edito/page/17/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Requiem pour monocratie (1re partie) - lenational
    Alexis écrivait Rien n avait fondamentalement changé dans le monde Haïti seuls les mots les formules les formes de la domination avaient varié 2 L occupant bénéficia la fidèle collaboration d une classe de politiciens sans scrupule et soumis et plaça à la tête du pays des apatrides de la pire espèce Ainsi le peuple haïtien fut victime de la courte vision et de la vanité de dirigeants qui comme un mauvais sort faillirent à chaque fois à leur mission d aménager le vivre ensemble en Haïti Des formules creuses et occasionnelles des sautes d humeur sont la marque de ces serviteurs nihilistes qui ont toujours occupé le palais national Diriger seul maladie infantile de nos hommes politiques Je suis le seul noble d Haïti Déclaration ambiguë pour un ancien esclave qui voulut se mettre au dessus de la mêlée Il faut comprendre dans cette proclamation du fondateur son manque de distance critique au modèle louverturo napoléonien Christophe se proclama président à vie puis roi et généralissime des forces armées sur la terre d Haïti Le régime absurde et arbitraire de Boyer ne fut que le prolongement du laissez grennen de Pétion À rappeler que depuis la mort d Henri Christophe survenue le 8 Octobre 1820 Boyer gouverna l ile entière jusqu en 1843 De 1843 à 1847 quatre gouvernements éphémères dont ceux de Guerrier de Pierrot et de Riché précédèrent Faustin Soulouque qui fit son entrée en lice le 1 er Mars 1847 Ce dernier se différencia par l instauration à nouveau de l Empire Ainsi Faustin 1 er sema la terreur pour garder le pouvoir pendant douze 12 ans Puis Sylvain Salnave qui succéda à Fabre N Geffrard fut fusillé sur les ruines du palais national pour être remplacé par Nissage Saget investi le 19 Mars 1970 Michel Domingue fit modifier la constitution de 1867 au profit de son neveu Septimus Rameau en établissant le poste de vice président Boisrond Canal cynique madré et calculateur domina la scène politique haïtienne pendant plus de trois décennies Sous le gouvernement de Lysius F Salomon 1879 1888 l expérience du pluralisme en Haïti a été un échec Plus tard Florvil Hyppolite qui mourut d une crise cardiaque le 24 mars 1896 mena le pays comme ses prédécesseurs avec une main de fer De Thirésias S Sam 1896 jusqu à Vilbrun Guillaume Sam 1915 en passant par une pléiade de présidences de courte durée à l exception de Nord Alexis 6 ans et Antoine Simon trois ans le dépeçage effréné du pays s accrut à travers une politique ténébreuse sournoise et surtout inhibante Conséquemment le 28 juillet 1915 Haiti assista impuissante à sa salissure par les bottes des yankees En bons collabos Sudre Dartiguenave Louis Borno et Sténio Vincent abusèrent de leur pouvoir au profit des Américains qui caressaient à l époque l ambition de dominer tout le continent La détresse du peuple d Haiti se poursuivit même après qu on eut hissé le drapeau national au mât des Casernes Dessalines le

    Original URL path: http://lenational.ht/requiem-pour-monocratie-1re-partie/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Université d’État d’Haïti. Du vertige bonapartiste à la nausée « doctoraphobique » - lenational
    et constitue Per fas et nefas Ils y siègent parce que l université leur sert de zone de transit de zone passerelle et de zone tampon pour régler leurs affaires personnelles leurs intérêts mesquins tant économiques sociaux idéologiques et politiques Et rien de plus Et c est déjà là un aspect crucial du bonapartisme universitaire Ils sont doctoraphobes pas seulement du fait qu ils occupent de facto l université mais parce qu ils l occupent par effraction Ils y sont rentrés par effraction ils y restent par effraction sous telle ou telle forme par l usage du faux ou par complicité et accointance d un mandarin Ce dernier étant une espèce de deus ex machina du Conseil exécutif qui entend y faire carrière de recteur ou de vice recteur Par ailleurs la doctoraphobie sous les auspices du bonapartisme universitaire tend à se faire doctrine Sous ce jour l on retrouve curieusement de vrais détenteurs de doctorat qui sous l effet du vertige de l ivresse bonapartiste se métamorphosent cyniquement en doctoraphobes en faisant corps avec les acteurs illégitimes au prix des intérêts contingents de diverses factions de l establishment De tels thuriféraires sont les vrais Cerbères les vrais portiers gardiens du statu quo Plus que mesquins ces thuriféraires sont les plus dangereux cyniques qui puissent exister Ils se font nihilistes Dans leur errance ils se banalisent Dans leur désolation et leur solitude tumulaires ils banalisent ce qu ils sont en vue de mieux aider à conserver des intérêts contingents d un système atroce cruel nauséabond et odieux en vue de mieux aider à le pérenniser Ils troquent leur liberté contre de petits avantages passés présents et futurs ou mieux projetés dans l avenir Passez moi l expression savante pour dire qu ils prônent l autodéréliction de soi l auto illusion de soi ou encore la distorsion de soi au prix d une hypocrisie ignoble délétère et caustique Un tel cynisme abject ne saurait ne pas donner appui au candidat au poste de recteur non détenteur de son grade de deuxième cycle dans l affreuse promesse de chasser de l UEH tous les docteurs non loyalistes si rien ne compromettait son accession au fauteuil de recteur Le vertige bonapartiste provoquant la nausée doctoraphobique dans les rangs et dans les camps des imposteurs de l UEH intervient comme une espèce de thérapie pour la cautérisation de leurs profondes plaies sociales dont la frustration de ne pas avoir accompli ce qu ils durent et purent réaliser lorsque toutes les conditions furent pourtant réunies À l aune du banquet bonapartiste le grade de doctorat devient un menu indigeste et à cet effet provoque la nausée Par conséquent la nausée doctoraphobique résulte de l enfermement bonapartiste qui transforme l université en une sorte de caverne sinon une espèce de kabbale ésotérique Pourtant l université ne saurait comme le dirait Fritz Dorvilier 1 avoir d autre choix que d endosser l arme de la réflexion vers une campagne de réflexivité Un tel travail de grande envergure

    Original URL path: http://lenational.ht/universite-detat-dhaiti-vertige-bonapartiste-a-nausee-doctoraphobique-2/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Université d’État d’Haïti. Du vertige bonapartiste à la nausée « doctoraphobique » - lenational
    d Haïti les 16 et 17 décembre 2015 et Élection à l université d État d Haïti UEH de la procrastination stratégique à la stratégie du maintien du statu quo les12 13 17 et 18 janvier 2016 l on retrouve la plupart des abcès qui gangrènent l UEH Grosso modo la substance de ces différentes parutions me permet d argumenter une fois de plus et le cas échéant entériner la thèse du bonapartisme universitaire dans le cas de l UEH Prima facie comme il en est question dans toute forme de bonapartisme l on retrouve le maintien et la pérennisation du statu quo assorti d un establishment ultrasensible à son petit monde accroché à son îlot enfermé dans un conservatisme affreux Aussi retrouve t on dans le cas de l UEH au sommet de la pyramide les mille visages de Caligula des acteurs rétrogrades du Conseil exécutif qui n entendent que faire carrière de recteur dans l exercice du métier de rectologue carrière de vice recteur dans l exercice du métier de vice rectologue au milieu de la pyramide des acteurs des entités facultaires qui s accrochent à faire carrière de membre du CU Conseil de l Université et au bas de la pyramide des secteurs nihilistes indépendamment des épithètes qu ils s affublent Ce sont des mécontents qui se contentent de leur mécontentement des insatisfaits qui se satisfont de leur insatisfaction autrement dit qui croient qu il suffirait de dire que l on n est pas d accord avec ou que l on est contre pour que tout change de manière mythique Il s agit des secteurs qui ne tentent d agir qu après coup sans jamais envisager un plan d action visant la transformation des structures rétrogrades et déliquescentes du statu quo uehien Ce faisant ils vont renforçant le statu quo et ils choisissent de se placer dans le même panier Les tenants du bonapartisme universitaire ne voient dans l Université qu un espace à prendre en otage pour la défense de leurs intérêts contingents mesquins ceux de leurs poches et proches de leurs ventres et bas ventres de leurs clans et carcans de leurs castes et arcanes Ce n est pas sans raison que les errances cumulées vacillant entre Charybde de l ignorance et Scylla de la mauvaise foi font accoucher un Janus à double visage où le cynisme de la gestion opaque se métamorphose en gérance ambulance en gouvernance pompier D où dans les horizons de l UEH la confusion l opacité dans la gestion financière la falsification des résolutions ou autres documents importants se devant de régir le fonctionnement de l Université la banalisation et le piétinement des droits la multiplication de location d espaces pour des unités créées de toutes pièces Autant pour parler d un vertige bonapartiste matérialisé par le cynisme c est à dire l inconséquence au prix du travestissement immédiat et chaud de son petit monde de son îlot de son insularité Par ailleurs ce vertige bonapartiste l on a su

    Original URL path: http://lenational.ht/universite-detat-dhaiti-vertige-bonapartiste-a-nausee-doctoraphobique/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Une analyse structurelle de la crise électorale haïtienne - lenational
    pensant qu ils pouvaient résoudre leurs vieilles querelles par cette méthode La carence institutionnelle alimente les crises conjoncturelles La crise électorale actuelle est structurelle elle n est pas conjoncturelle elle est le reflet de notre incapacité à pourvoir nous doter d institutions fortes capables de nous engager sur le chemin d un projet de société qui priorise des règles au lieu de faire d elles les marchepieds des velléités individuelles qui débouchent dans le cas du pouvoir de Martelly sur un populisme de droite de la superpuissance d un personnage qui se considère comme l émanation du pouvoir en Haïti en ce qu il comporte de prérogatives institutionnelles Dans le système politique haïtien il est d importance de voir comment les pouvoirs individuels assujettissent les institutions en donnant lieu à une faiblesse structurelle qui alimente le jeu des pantins des figurants qui font le panégyrique d un super chef dont la parole prime sur les institutions La problématique électorale haïtienne va au delà d une question de Conseil électoral La problématique électorale haïtienne va au delà de la mise en œuvre de la formation d un Conseil électoral provisoire voire d un Conseil électoral permanent c est plutôt l émanation d un condensé qui porte une charge historique à travers des éléments traduisant des luttes fratricides des appétits pour des gains illicites des pressions pour imposer des membres de son camp dans le pouvoir tout en favorisant l exil les massacres les fraudes etc La date du 29 novembre 1987 a été la première élection post duvaliériste en Haïti elle s est soldée par un bain de sang perpétré par des militaires à la ruelle Vaillant Gérard Gourgue prototype des droits de l homme et des libertés individuelles de l époque a été stoppé à la course présidentielle ce qui annonce des heures funestes pour le pays Et l on sait l année suivante 1988 Leslie Manigat 2 a été parachuté par les militaires puis chassé 4 mois après par les mêmes bottes qui l ont porté au pouvoir Et la première élection considérée comme démocratique a été celle du 16 décembre 1990 qui a porté Jean Bertrand Aristide au pouvoir et sept mois après son investiture du 7 février 1991 un coup d État sanglant a été opéré contre cette expérience dite démocratique Et de même dans le sillage des crises structurelles larvées d autres crises pointaient à l horizon des années 1997 Environ deux ans de tensions entre des protagonistes en 1999 Maitre Léon Manus nommé président du Conseil électoral provisoire à l exutoire de cette longue crise a dû s exiler à la suite des élections législatives sénatoriales municipales et locales du 21 mai 2000 arguant que sa vie a été menacée du fait qu il a voulu faire un travail professionnel qui justifie son refus de signer les résultats frauduleux Et le même tempo de crise électorale s ensuit à chaque grand rendez vous Proposition de solutions structurelles en guise de pansement conjoncturel On n a

    Original URL path: http://lenational.ht/analyse-structurelle-de-crise-electorale-haitienne/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive