archive-ht.com » HT » L » LENATIONAL.HT

Total: 416

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • JOUR J -3 - lenational
    l habituelle manière de fabriquer des élus dans notre système politique La fraude la plus courante dans certaines localités du pays difficile à contrer surtout dans un espace où la force publique en dépit des assurances toujours données par les responsables est soit absente soit démissionnaire soit complice est l intimidation programmée de l électorat jugé non favorable de manière à ce que seuls les électeurs décidés à voter pour X soient présents au jour J aux bureaux de vote Les cas de noyautage de bureaux de vote sont aussi assez courants On est souvent étonné de se rendre compte brusquement on ne sait comment cela a eu lieu que dans un bureau de vote mandataires et observateurs compris sont totalement acquis à la cause d un seul candidat Pénurie oblige on mange à tous les râteliers mais au dernier moment on se fixe une mission bien précise Faire passer le candidat que dans notre tradition unanimiste on a choisi dans la dernière ligne droite L autre fraude est aussi l utilisation de la rue pour faire croire qu on est majoritaire et donc gagnant Le recours à la rue est aussi une forme violente de chantage d une minorité agissante sur une majorité trop silencieuse trop souvent peureuse et qui va toujours payer le prix des turpitudes des bouffons Et alors la communauté internationale trop heureuse de nous affaiblir et de nous rendre prisonniers de nos insignifiants saute sur l occasion pour affubler la fraude de respectabilité L actuel président du Conseil électoral provisoire si on tient compte de ses déclarations ne semble pas avoir gardé un trop bon souvenir de l épisode final des dernières élections On va espérer qu il sera vigilant et toute l équipe de l institution avec lui pour que la machine infernale de

    Original URL path: http://lenational.ht/jour-j-3/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • ÉLECTIONS… JOUR J-4 - lenational
    de certaines hautes fonctions de l État que certains traînent délibérément dans le caniveau L enjeu est d autant plus grand que la Nation fait face à des problèmes qui menacent sa survie Notre économie est sous perfusion Il n y a pas de création d emplois alors que chaque année des milliers de jeunes arrivent sur le marché du travail Le chômage endémique va alimenter mois après mois encore plus la délinquance Le nombre de bouches à nourrir augmente alors que le problème environnemental s aggrave et que notre production agricole nationale s amenuise Le ventre de la population est aux mains de commerçants dont beaucoup ne s embarrassent pas de scrupules pour écouler sur le marché des produits mettant en danger la santé des citoyens Il y a donc urgence d un choix sensé raisonnable dans le but dans un premier temps de pourvoir notre parlement d une majorité de femmes et d hommes capables de contribuer à remettre la barque nationale à flot On ne peut pas courir le risque de fonctionner encore une fois avec un parlement inefficient des parlementaires soucieux seulement de la jouissance de privilèges que la loi ne leur prévoit même pas Les cas de violences répertoriés sur le territoire national nous font comprendre ces graves menaces pour la paix et la stabilité que représentent ces candidats souvent au passé et au présent douteux qui une fois élus n iront comme on dit dans notre savoureux langage que chauffer les sièges au Parlement en attendant l occasion de marchander leur appui à l Exécutif ou à des secteurs d affaires sans aucun souci de l intérêt national Beaucoup s étonnent ou s inquiètent de l apparente apathie d une population qui dans le temps se serait enflammée pour moins que cela alors que

    Original URL path: http://lenational.ht/elections-jour-j-4/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • L’AUTEL ABANDONNÉ - lenational
    Palais national subit des transformations physiques avec l ajout de nouveaux immeubles Les maisons cassées à coups de pelles de tracteurs dans la perspective de la reprise par l État des terrains du secteur pour moderniser la capitale laissent voir un paysage apocalyptique dans une bonne partie de la rue de la Réunion Sur l espace où se trouvaient les ministères de l Intérieur et de la Défense du Commerce et de l Industrie des Finances des Travaux publics les tôles rouges découpent toute la zone et ce n est pas évident qu on saura quand les reconstructions annoncées commenceront À la place de l ancien Palais de justice c est encore l opacité La débrouillardise s installe avec ses vigoureux laveurs de voitures Tout autour des murs de l Autel de la Patrie de petits commerces de livres de lunettes de vêtements s établissent tandis qu à la rue Oswald Durand des barrages ferment la circulation aux véhicules forçant des passants à emprunter un précaire corridor pour se rendre du côté de l Hôpital Général Il est donc presque évident que l Autel ne peut être la perle au milieu de tout ce dégât Toutefois il faut réaffirmer que les efforts faits dans les représentations symboliques de la ville ne sont pas effectués dans un vide sans fonction réelle Ils annoncent une volonté d ancrage et de réorganisation en regard de l héritage historique Contrairement aux grandes entreprises de reconstruction les initiatives d assainissement ne demandent pas trop au Trésor public Les statues des héros de l Indépendance qui sont toutes restées debout en dépit des secousses méritent pour cet exploit de résistance une attention toute particulière à leur restauration à partir de leur socle jusqu au sommet Le marbre et le bronze peuvent longtemps tenir face aux aléas

    Original URL path: http://lenational.ht/lautel-abandonne/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Une population menacée - lenational
    qui s achètent librement et dont on ne peut pas identifier les marques sur le marché local selon les dires de ces responsables Avec les lacunes au niveau du contrôle de la qualité des produits et notre population mal éduquée notre pays est un morceau de choix pour des commerçants et industriels affairistes pleins de morgue et de mépris pour notre peuple La question qu on est en droit de se poser est celle ci Quels autres produits violant les normes de la santé publique sont en circulation en Haïti Plein de produits ne pouvant être écoulés sur les marchés étrangers en raison justement des contrôles de qualité strictes pratiqués ailleurs peuvent trouver ainsi ici un débouché idéal On ne fait que trouver un nom pour un prétendu nouveau produit on le remballe on étiquette et le tour est joué OGM produits chimiques cancérigènes produits provoquant des troubles cardio vasculaires et autres tout peut se retrouver dans notre corps Un État failli est une menace permanente pour la population mais c est aussi une aubaine dont profite pleinement une classe d affairistes Il faut regretter qu il n y ait pas d associations de défense du consommateur en Haïti La société civile parfois manipulée par des groupes d intérêts liés à ces affairistes en a fait jusqu à présent l économie Pour combien de temps encore Plein de questions devraient donc être débattues en cette période électorale Des questions liées à notre survie de peuple Pourtant on en est loin On nage dans ce vide d idées un vide ponctué par une violence qui annonce le pouvoir pour le pouvoir le pouvoir pour venir donner un peu de sang neuf à l État failli Le pouvoir pour permettre justement que des groupes n ayant aucun respect pour la santé et

    Original URL path: http://lenational.ht/une-population-menacee/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Une reconnaissance de trop - lenational
    les différentes interventions directes des soldats américains en Haïti 28 juillet 1915 19 septembre 1994 Une date est omise volontairement ou non 29 février 2004 D autant que c était arrivé à un moment où des intellectuels des hommes politiques et des hommes d affaires pour combattre le pouvoir de l époque avait prêché le boycott des activités commémoratives du bicentenaire de l Indépendance prévues par le gouvernement Bref L année dernière une partie de la société civile s était soulevée contre le président de la République pour avoir intégré le 28 juillet parmi les dates retenues pour la tenue du carnaval des Fleurs Cette année en pleine campagne électorale le chef de l État a choisi de se rendre dans la Grand Anse pour supporter les candidats du PHTK sa chapelle politique Pas un mot sur le centenaire de l occupation américaine Ou du moins la presse n a rapporté aucune déclaration y relative Encore un signe du mépris du premier citoyen haïtien pour la commémoration de l occupation américaine D aucuns ne s étonnent Sur les doutes avancés d un sénateur de la République sur la nationalité du Président il a fallu la déclaration au Palais national d un ambassadeur américain pour dire haut et fort avec fierté et hardiesse Le président Martelly n est pas américain il est haïtien On s en souvient aussi c était en mars 2012 Le Premier ministre dans un point de presse le 28 juillet a salué la mémoire des victimes C est très bien Le chef du gouvernement a cru nécessaire de rappeler les responsabilités haïtiennes dans l occupation américaine C est encore très bien Mais quand le Premier ministre après avoir reconnu lui même que l occupation américaine était une période humiliante de l histoire du peuple haïtien a vanté

    Original URL path: http://lenational.ht/une-reconnaissance-de-trop/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Redresser la barre - lenational
    ils proposent à la nation Notre nation après des décennies de tâtonnements de reculs et d échecs toujours en proie à ses démons ne pourra pas faire l économie à court ou à moyen terme d une vraie révision constitutionnelle La rigueur budgétaire l un des éléments clés pour la consolidation d une économie passe par une simple équation À chaque unité monétaire dépensée doit correspondre un travail nécessaire un produit important On ne peut s embarquer dans cette comédie d un personnel politique pléthorique qui n est d aucune utilité à la nation Dépenses fastueuses chevauchement de responsabilités toutes ces choses et d autres encore doivent être bannies dans le fonctionnement d un État soucieux de performance Encore faudra t il que les acteurs sur la scène nationale prennent conscience du fait que tous nos indicateurs sont au rouge car même dans cette situation dramatique certains peuvent estimer plus important de tirer leurs marrons du feu de jeter des échelles sur les murs branlants de notre quotidien pour espérer traverser seuls dans le monde mirage des privilèges Nous avons trop de citoyens et pas des moindres qui ont jeté l éponge qui préfèrent jouer au funambule une main de

    Original URL path: http://lenational.ht/redresser-la-barre/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Édito Archives - Page 11 de 17 - lenational
    ceux qui veulent avoir une topographie générale de notre pays Tous les sujets sont rigoureusement abordés avec des graphiques méthodiques Lire la suite La rentrée scolaire 06 septembre 2015 928 vue s À partir de ce 7 septembre 2015 des milliers d écoliers vont reprendre le chemin des salles de classe Nos voisins en République dominicaine ont rouvert leurs écoles bien Lire la suite LA TRISTE TRIBU 03 septembre 2015 964 vue s Il fut un temps où parler de La classe moyenne relevait à la fois de crétinisme idéologique et de trahison conceptuelle C était l époque des frontières tranchées entre le cap Lire la suite Jeux de coquins 02 septembre 2015 1 294 vue s L étranger a déjà validé les élections Du fond il s en fout Le fond c est la précarité inscrite dans nos mentalités nos désirs exacerbés de pratiquer le pouvoir pour la jouis Lire la suite EN ATTENDANT LE MARIÉ 01 septembre 2015 1 287 vue s Port au Prince retrouvera elle sa morosité après les dix jours de festivités qui ont drainé chez nous des délégations de la Caraïbe La ville qui s engage déjà dans un processus Lire la suite LES HYÈNES 31 août 2015 1 020 vue s Il suffit qu ils flairent l odeur du million pour que la meute infernale destructrice se déclenche La cible est toujours repérée avec une précision mathématique Elle est étudié Lire la suite Y a t il des Parsons en Haïti 30 août 2015 1 130 vue s L écrivain visionnaire George Orwell a laissé à l humanité un roman ayant pour titre 1984 Le propos de ce livre porte sur la vie d un homme vivant dans une société au sein de Lire la suite L EXCEPTIONNALISME HAITIEN 28 août 2015 1

    Original URL path: http://lenational.ht/category/edito/page/11/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Surjection ! - lenational
    sont plus de deux cents Et même que le compte n est pas bien juste S agissant du compte des candidats il faudrait dans le cadre de nos propos les voir au niveau de tous les postes électifs Peut être dans la suite de cet entretien surtout que nous nous serions exposés à de trop grandes discussions déjà existant sur le bon ou le mauvais côté de cette multiplicité de candidats aux élections en Haïti D autant que dans des débats contradictoires assez savants sociologues politologues et experts ont épilogué sur la question Nous pourrions seulement nous interroger sur la vertu de nos débats leur sens leur importance À quoi permettent ils d aboutir Dis je pourtant qu il ne faut pas débattre Loin de moi une telle pensée Et même à écrire mes textes je me demande pourquoi Pourquoi devrait on me lire Pourquoi voudrait on prendre ce que j écris au sérieux Pourquoi voudrait on me suivre dans ce qu éventuellement je pourrais proposer Pourquoi devrais je dire ce que je pense Qui m écouterait Et même si j étais écouté qui prendrait en compte mes propos En Haïti qui sont ceux qui lisent qui écoutent qui participent qui comprennent Personne Sinon très peu ou même trop peu Les théories nous indiffèrent nous sommes passifs Voilà un autre mal Pourtant je suis d avis que les grandes théories façonnent le monde Albert Camus aussi est de cet avis Il écrit même dans son Mythe de Sisyphe que les plus grandes œuvres naissent toujours au détour d une rue ou dans le tintamarre d un restaurant Toute grande nation naît d idées de théories Les États Unis d Amérique sont en majeure partie construits à partir des idées de Thomas Woodrow Wilson Gardons nous de mille et un autres exemples Mais en Haïti quelles sont les idées les théories qui nous construisent qui nous déterminent Nous en connaissons qui nous sont propres telles celles de Firmin de Price Mars de Roumain de Jacques Stephen Alexis et de tant d autres Mais en vrai quelles sont celles qui nous définissent comme peuple Voyez là une bonne raison justifiant que nos gouvernants soient pour le plus grand nombre des hypocrites des mercenaires des médiocres et des passifs Des passifs nous le sommes bien plus qu eux Notre passivité se traduit dans la quasi totalité de nos actes Elle nous gouverne aussi en ce qu elle nous donne les chefs conçus pour nous et par nous mais encore taillés sur mesure à notre mesure Nous sommes passifs et par conséquent paresseux Nous n avons rien de construit en matière de doctrine C est ici ma grande préoccupation et qui me fait me répéter dans ce même texte Quelles sont les doctrines politiques les doctrines économiques sociologiques sur lesquelles est fondée cette nation Quel modèle façonne notre système éducatif Nous sommes passifs et paresseux en ce que nous laissons notre identité de peuple s effondrer graduellement Et comme nous ne voulons rien construire

    Original URL path: http://lenational.ht/surjection/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive