archive-ht.com » HT » L » LENATIONAL.HT

Total: 416

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Coup raté pour le Front national de lutte pour le changement - lenational
    de discussion entre les protagonistes Elle s est tenue de préférence au Bel Air En signe de protestation et de contestation une dame s identifiant comme une partisane de l ancien président Jean Bertrand Aristide s est couchée sur le bûcher destiné habituellement à être enflammé pour appeler les esprits devant guider les manifestants Accompagnée d un char musical et des bandes de rara qui assuraient une animation quasi carnavalesque la manifestation n a pourtant pas fait recette Les problèmes de la planification entre les organisateurs habituels étaient patents et les bases qui envahissent généralement les rues semblaient n avoir pas été touchées par cette mobilisation Arrivée au Bel Air la manifestation s était pratiquement transformée en un sit in tant la durée de l escale a été longue Ensuite elle a emprunté divers quartiers de la zone métropolitaine comme les rues Mgr Guilloux Tiremasse et Delmas 4 pour prendre fin devant les locaux du Parlement au Bicentenaire Durant cette marche ratée certains militants se réclamant de Fanmi Lavalas se sont montrés très hostiles à l organisation de ce mouvement de protestation Ils voulaient à tout prix empêcher son déroulement contrairement aux autres initiatives antérieures Certains ont scandé des propos désobligeants à l endroit de l ancien député de Delmas Tabarre qu ils ont qualifié de Abolotcho Ils ont affirmé leur volonté de ne pas se laisser manipuler par M Bélizaire qui disent ils s engage à trahir la lutte de la population Si Fanmi Lavalas n a pas l initiative de cette mobilisation elle ne se tiendra pas à La Saline Personne ne va utiliser les habitants de la zone pour défendre leurs intérêts mesquins avaient martelé ces militants Ils avaient aussi réitéré leur engagement au leader charismatique de cette structure Jean Bertrand Aristide Aux cris de nou pap

    Original URL path: http://lenational.ht/coup-rate-front-national-de-lutte-changement/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Le métier de « bèfchenn » en Haïti : Fuir le chômage ou y rester - lenational
    à Rony combien il dépense par jour pour sa nourriture il fait savoir que ce n est pas facile à estimer Il mange à tout bout de champ dans le cadre de ce travail seulement Yow bouch mwen gou wi man vire tounen m ap manje wi patizan a t il répondu Rony ne vit pas seul Il a de petits frères sous sa responsabilité Il a un loyer à payer chaque année pour un montant de 15 000 gourdes M dwe achte rad pou m ka fre mann m dwe soti ak ti mennaj mwen tou ti jèn ou konnen a t il déclaré Bref il a des dépenses à effectuer Pour éviter des problèmes de fonds dans un univers déjà incertain il fait du sabotay témoignant ainsi d une sorte de solidarité entre pairs comme le font le plus souvent les gens qui se retrouvent dans le secteur dit informel de l économie les motards par exemple Cent gourdes par jour dans un sol de 15 personnes où chaque quinzaine une personne empoche son pognon Après 15 jours il empoche 22 500 gourdes Ce qui lui permet de payer son loyer 15 000 gourdes pour une année d aider ses frères de se vêtir tant bien que mal de sortir avec une fille etc Dans près de sept mois il espère avoir ce montant net si tout va bien Il ne paie aucun impôt sur le revenu en tout cas Men m anvi kite lari a paske depi ou ladan li ou pa ka pa viktim ou toujou sou kou epi tout moun di ou sa yo vle a t il confié sur une note plutôt triste Mais parfois le jeu tourne au vinaigre M fin chaje yon machin nèg lan vini pou l pran kòb mwen an nan men chofè a m batay ak li li chire zorèy gòch mwen m frennen li ak yon boutèy tout trip li te deyò a fait savoir Sheby un autre bèfchenn faisant le circuit Aéroport Gérald Sheby est un handicapé qui a une infirmité au niveau du pied droit Il boitait Il fait le métier depuis toujours mais il a dû laisser la maison de sa maman pour pouvoir vraiment le pratiquer car sa mère n en voulait pas Il a commencé à faire le métier définitivement en 2008 Il a pu s acheter une maison de fortune de deux chambres tout près de Fort Dimanche où il habite grâce à ce métier Selon Sheby quand tout va bien il gagne 1 250 gourdes par jour Mais cela arrive qu il encaisse à peine 100 gourdes pour une journée de travail qui commence de 8 h pour terminer jusqu à 21 h M debwouye m nan lari a wi men gen kèk fwa m konn wè bagay yo pa bon ah m chita lakay mwen lè konsa a confié Sheby en haussant ses épaules Il n a que 28 ans Il vit dans sa maison de fortune avec sa concubine

    Original URL path: http://lenational.ht/metier-de-befchenn-haiti-fuir-chomage-y-rester/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • L’Évolution des indicateurs clés dans l’application de l’Accord du 6 février 2016 - lenational
    et affirmer son propre leadership sans froisser le reste du groupe La lutte du Groupe est bel et bien terminée Il a contraint avec le reste de la société le pouvoir et une frange de la communauté internationale à rebrousser chemin Il devrait se contenter d avoir forcé l ancien président à sortir par la petite porte ou juste une fenêtre improvisée du Parlement C est maintenant que commence la bataille réelle pour le pouvoir à travers les urnes C est le moment d élaborer une vision de gestion commune du pouvoir C est le temps des grandes alliances et des alternatives adaptées même lorsqu il n y aura qu un seul Président Jude Célestin peut il ou doit il défier les radicaux et extrémistes du Groupe et même dénoncer les mauvais perdants Doit il se concentrer sur la fatigue et la souffrance de la population et avancer finalement même seul ou presque Le risque est énorme Les opportunités sont grandes Il peut émerger comme étant le leader idéal ou manqué 3 Jovenel Moïse ET PHTK Parallèlement Jovenel Moïse et le PHTK ont beaucoup à prouver Ils doivent montrer à la ville et au monde qu ils n étaient pas issus d un simple forcing de l ancien Président Qu ils sont prêts à prendre la relève et prouver la nature saine de leur support populaire Ils doivent se garder de toute provocation ou exigence irréaliste Dans le respect des normes ils devraient continuer à se mobiliser en apportant leur grain de sel dans la transition comme étant un parti relativement bien représenté au Parlement Ils doivent faire preuve de mesure dans la recherche d alliés Toute liaison radicale peut leur être fatale C est le moment ou jamais pour Jovenel Moïse de s affirmer comme le leader incontestable et

    Original URL path: http://lenational.ht/levolution-indicateurs-cles-lapplication-de-laccord-6-fevrier-2016/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Collectif 4 Décembre 2013 appel à la Nation - lenational
    501 vue s A A Download the PDF file Commentaire comments Facebook Twitter Google Tumblr Email Articles connexes GRAHN Monde manifeste sa solidarité envers le peuple haïtien et exhorte les parties à trouver une issue à la crise par le dialogue et l esprit de compromis pour le triomphe de l intérêt général L Évolution des indicateurs clés dans l application de l Accord du 6 février 2016 Les thèmes

    Original URL path: http://lenational.ht/des-individus-ont-detruit-des-stands-au-champ-de-mars/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Les thèmes de cette transition - lenational
    de transformation S il n est pas pragmatique de nous isoler nous avons par contre besoin de solitude Cette forme d introspection grave est nécessaire Elle seule peut nous reconnecter avec nous mêmes et les lumières du dépassement Ce processus comportemental a la vertu de nous apprendre à nous gérer nous mêmes Face à nous mêmes à notre présent de colossaux dégâts mentaux moraux psychologiques C est un mouvement systématique de leadership qui débouche sur l organisation la responsabilité la perspective C est une analyse profonde une quête de ressource en soi vers la production maximale la régénérescence Après cinq 5 ans d indignité outrée l haïtien a besoin de se réfugier en lui même et chercher à renaitre se revigorer En quête d honneur de caractère égaré à dessein Il nous faut adresser l extrême pauvreté Nous ne pouvons plus continuer à ignorer l angoisse quotidienne de la classe moyenne C est un devoir de débattre les méfiances radicales et ses formules émotionnelles La base de notre renaissance réside dans notre résilience la mise en commun ultime pour dire non a l inacceptable Le refus de continuer à vivre à genoux Le rejet des résidus de la dictature maquillée d un système dépassé Il nous faut engager les issues d une population aliénée d une classe politique aigrie d une société frustrée d un pouvoir trafiqué d une société inégale dépassant de loin les limites humaines Il nous faut aborder cette gouvernance désaffectée déphasée sans rapport avec la réalité Nous avons besoin d un dialogue sérieux sur la réforme La population tous secteurs confondus attend un message positif et conscient capable d inspirer tout le monde toutes les catégories toutes les tendances Il nous faut cette thérapie Nous avons grand besoin d équilibre de balance et de principe Il

    Original URL path: http://lenational.ht/themes-de-cette-transition/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Ministère à la Condition féminine et aux Droits des Femmes : n’y touchez pas ! - lenational
    ce sont les groupes les plus pauvres qui paient les pots cassés Ainsi les critiques formulées contre le ministère à la Condition féminine et aux Droits des Femmes MCFDF ne s inscrivent jamais dans un débat public large inclusif et pluriel autour d une transformation globale de l administration publique haïtienne Celle ci s étant édifiée en grande partie sous l occupation américaine 1915 1934 l administration publique haïtienne charrie et entretient des pratiques de pouvoir des discriminations et des exclusions insupportables et qui méritent d être dénoncées et critiquées dans une démarche de renforcement de la démocratie en Haïti Le débat sur le maintien ou non du ministère à la Condition féminine ne participe pas non plus d une volonté politique de maximiser la capacité des institutions étatiques afin de les rendre plus perfectibles et plus aptes à fournir des services aux populations déshéritées Car l instruction publique haïtienne existe depuis la fin du 19 e siècle 1844 précisément Haïti est toujours confrontée à l analphabétisme au décrochage scolaire la scolarisation tardive les femmes étant les plus touchées par les inégalités et les manquements du système éducatif haïtien Il en est de même de l institution en charge de la santé publique qui n arrive pas encore à enrayer la malaria la typhoïde ou la mortalité maternelle Or personne n a jusque là réclamé à cor et à cri la dissolution de ces institutions Autant dire donc que le backlash ou plutôt ce qu on voudrait définir comme un retour de bâton légitime et légitimé autour de la dissolution du ministère à la Condition féminine participe du sexisme et en est la continuation maintenir le statu quo Il traduit un déni sourd et persistant des droits sociaux économiques culturels et économiques des femmes de la méconnaissance de leurs luttes quotidiennes ainsi que leur immense contribution à la société haïtienne Le backlash n est pas seulement misogyne Il est foncièrement antipopulaire dans la mesure où il crache sur les intérêts stratégiques et sur les aspirations des classes déshéritées En effet les femmes comptent pour 52 de la population globale Et dans l ensemble du pays 53 des ménages sont dirigés par des femmes et ces ménages comptent parmi les plus pauvres Toutefois en proposant de remplacer le ministère à la Condition féminine par ce qui serait un ministère à la famille la manipulation politique monte d un cran et gagne en puissance D ailleurs le concept de famille en lui même est mobilisateur Il renferme une puissante charge historique anthropologique et politique au sein de la société haïtienne Nous avons plusieurs partis politiques où le mot famille figure explicitement Fanmi Lavalas Pati Fanm ak Fanmi ou encore on aime dire que ceux partageant les mêmes idées politiques appartenant à la même famille politique On comprend donc la gestion et la conception patriarcale et paternaliste subséquemment masculiniste de la politique dans notre pays Nous considérons comme faisant partie de notre famille les gens que nous aimons dont nous partageons les valeurs

    Original URL path: http://lenational.ht/ministere-a-condition-feminine-aux-droits-femmes-ny-touchez/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • La vie au cimetière de Port-au-Prince - lenational
    repèrent de loin l emballage d une capote déchiré accroché dans la fente des briques d un tombeau C est alors qu il se rappelle les prostituées qui s habituent à faire besogne dans le coin en pleine journée Le dos des morts un prétexte pour survivre Tout à coup une mère poule suivie d une dizaine de poussins vient brouiller la paix de ces femmes en haillons qui s assemblent et s asseyent à l ombre d un manguier Parmi elles une nourrice qui berce son bébé d à peine huit jours La voix plaintive une vieille grand mère conte gratuitement sa misère Nous n avons plus rien à faire C est pourquoi nous sommes assis tous les jours ici Quand les gens passent ils nous donnent des sous Moi personnellement je n ai pas une maison où habiter je dors dans la rue Mon unique fils ne travaille pas Ces misérables dames survivent sur le dos des morts quémandant au jour le jour l aumône ou la nourriture de ceux qui viennent faire offrande à leurs proches disparus Nous n avons pas peur puisqu ici sera notre demeure finale ajoute humblement la veille Ici c est désormais leur chez soi durant le jour La nuit elles se réfugient quelque part dans les rues car les portes du cimetière sont fermées À quelques pas un homme s attèle à ouvrir un tombeau Sans gants Sans cache nez Mais non sans risque C est assez dangereux je peux attraper une maladie à tout moment il l admet bien Enterrer déterrer nettoyer réparer il travaille pour son propre compte en gagne au moins mille gourdes pour ouvrage Une belle aubaine qu Antoine doit sans doute convoiter lui qui n a pas reçu son chèque depuis environ six mois Apprendre dans la complicité du silence des morts Entre les sépultures immobiles qui cuisent au soleil se déambule un jeune homme bien portant dans la vingtaine Jeans délavé chemise flottante sur son T shirt rouge moulant lunettes noires il avance à pas de promenade savourant un moment de solitude sur ces neuf hectares délimités par des murailles blanchies de l eau de chaux Parfois je sens le besoin de me reposer je viens me recueillir sur un caveau Plus jeune il s accoutumait déjà à venir apprendre ses leçons par cœur dans la complicité du silence des morts C est là où je me sens à l aise Pas plus à l aise en tout cas que ces quidams hommes et femmes inclus allongés tranquillement sur le toit aplati d un sépulcre Au moindre coup de vent on hume l odeur lourde des cadavres desséchés que les sépulcres effondrés ne peuvent plus contenir Devant un étalage de tafia de bougies et de cigarettes abrité sous une tente en toile on attend avec patience un client qui n y pointe pas depuis ce matin Au moins là nous sommes en sécurité avance un vieil homme Il préfère jure t il se retrouver mille fois

    Original URL path: http://lenational.ht/vie-cimetiere-de-port-prince/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Une visite au village Lumane Casimir - lenational
    desservir la population en eau la carence de cet élément indispensable ne cesse de se faire sentir Selon les habitants l eau de la citerne n était pas en état de service L eau était complètement salée On ne pouvait rien faire avec déclare un habitant Mais il aurait préféré malgré tout que le réservoir continue à les desservir Ce qui n est pas le cas regrette t il Pour avoir de l eau au projet de village Lumane Casimir l on doit acheter trois sceaux de cinq gallons pour 25 gourdes Mais c est surtout quand beaucoup de vendeurs ont cette marchandise en quantité Quand les châteaux d eau des vendeurs commencent à être vides on achète le seau d eau à 20 gourdes se plaint un habitant Ce dernier reconnait toutefois que sa vie est plus facile au village grâce à sa voiture À côté du problème d eau le village ne dispose d aucun centre hospitalier Pour répondre à leurs besoins de santé les habitants doivent se rendre jusque dans la commune de la Croix des Bouquets située à plusieurs kilomètres au sud du village Pour ce voyage ils ont à leur disposition deux autobus Mais certains estiment qu il faudrait des autobus en plus Les activités commerciales sont totalement amorphes dans le village Comme l hôpital et le commissariat un marché qui devrait être construit pour les villageois a été abandonné Une place publique a subi le même sort La construction du village Lumane Casimir n a pas pu s achever Plusieurs centaines de maisons sont abandonnées dans leur fondation Restriction est faite à quiconque essaie d entreprendre des activités commerciales dans le village Et pourtant le marché public n est point debout Même le pain est un trésor ici Pour ce qui est de travail les villageois demeurent dans un chômage atroce Le mini parc industriel qu on devait construire pour eux a été tout aussi abandonné dans ses fondations L UCLBP indexé Pour avoir accès à l une des unités de logement du village Lumane Casimir le citoyen doit passer une entrevue afin de prouver qu il entreprend une activité génératrice de revenus Le demandeur qui a été élu doit payer 14 mille gourdes incluant les frais d électricité et d eau Après les six premiers mois ils paient leur maisonnette à 2 500 gourdes le mois Les représentants de l Unité de construction de logements et de bâtiments publics UCLBP placés au bureau du village sont très contestés par les habitants Selon eux comme il était annoncé le village devrait avoir un total de trois mille unités de logement Mais on n en compte pas même la moitié Et pourtant la faible quantité de logements achevés est quasiment inhabitée et laissée au compte de la poussière La majeure partie des logements sont vides Et ce n est pas les demandeurs qui manquent L on sait tous qu en Haïti nous sommes confrontés à un problème de logements critique un habitant d un air

    Original URL path: http://lenational.ht/visite-village-lumane-casimir/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive