archive-ht.com » HT » L » LENATIONAL.HT

Total: 416

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Haïti : une vie éditoriale dynamique - lenational
    celles qui se libèrent du carcan des modèles et prend en compte l histoire et la mémoire d Haïti avec des publications qui deviennent des inévitables de la littérature comme le Gouverneur de la Rosée Jacques Roumain 1944 Forcément la période duvaliériste et les nombreux auteurs qu a fait naître cette période trouble n ont pas manqué d être évoqués notamment avec le réalisme merveilleux qui explique l entrée importante de l imaginaire dans la littérature haïtienne jusqu au plus récent Frankétienne et son mouvement du spiralisme qui ne plagie rien d autre que l œuvre en mouvement explique Sylvie Wozniack L universitaire en abordant cette suite de mouvements et de préceptes de la littérature haïtienne a mis en exergue les combats menés par le biais de la littérature par des dizaines d écrivains épris de belle langue et de culture La littérature haïtienne n est pas uniquement le fait des auteurs qui vivent en Haïti et Sylvie Brodziak d évoquer aussi une littérature migrante notamment le fait d hommes et femmes de lettres basés principalement au Québec Ceux là tiennent aussi un rôle important dans une littérature qu elle considère comme l une des plus riches et des plus importantes au monde Une littérature du quotidien qui raconte des histoires et qui nous permet de rencontrer l autre Une littérature qui sait hurler La plus vivante à l heure actuelle Un panorama chronologique éloquent Dans un exposé chronologique concis Sylvie Brodziak fait apparaître la densité d une littérature qui se renouvelle sans cesse et qui peut par exemple trouver une impulsion nouvelle ou matière à se réinventer au lendemain d un séisme comme celui qu a connu Haïti en janvier 2010 Pour peindre le tableau de la littérature contemporaine Sylvie Brodziak dont l intérêt se porte également sur la création littéraire après les grandes catastrophes historiques et naturelles commence par introduire dans son paysage un René Depestre Alléluia pour une femme jardin 1981 que ses écrits classent à la page de l érotisme solaire La mise en place d un riche inventaire se poursuit à travers un exposé passionnant des personnalités qui portent haut la littérature haïtienne et caribéenne dans le monde De Gary Victor et son écriture désabusée à la littérature haïtienne du dehors représentée notamment par l académicien Dany Laferrière la conférence était l occasion de percevoir toutes les variations du monde littéraire francophone haïtien porté par les romanciers Parmi eux Jean Claude Fignolé et ses mondes merveilleux Les Possédés de la pleine lune 1987 Kettly Mars et son écriture engagée Saisons sauvages 2010 Lyonel Trouillot qui sait raconter des histoires qui a l art des formules et des titres Un magicien de l écriture qui fait triompher la littérature au féminin Guillaume et Nathalie 2013 et biens d autres plumes Sylvie Brodziak a également mis en lumière la vitalité de la poésie qui elle aussi reste très vivante Le genre poursuit son histoire commencée depuis des années avec le pays à travers les mots d Anthony

    Original URL path: http://lenational.ht/haiti-vie-editoriale-dynamique/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Richarson Dorvil et sa photographie complice de la culture - lenational
    en 2005 au cercle Bellevue Mes premiers clichés ont été des participants à Musiques en Folie mais j ai réalisé trois portraits de trois femmes différentes qui ont eu beaucoup de succès en ce jour Rose Adèle Joachim qui était et est encore étincelante Tifane qui venait tout juste de sortir son single à succès Se kòm si et Charlotte Tannis une modèle de Michel Chataigne qui s était complètement rasée le crane L N Quels sont vos principaux thèmes photographiques R D Je suis un dispensateur de belles images d Haïti Je suis un amoureux de la nature j y trouve plein de détails qui constituent la quintessence même de la vie et je prends plaisir à les mettre en évidence Aussi ma photographie porte parfois des messages Haïti ce n est pas uniquement des troubles politiques la misère le tremblement de terre c est un joyau que nombreux tentent de nous empêcher de montrer au monde L N Vous avez un certain sens du voyage et cela devient presqu une spécialité R D Je suis toujours en exploration de ma terre natale mon Haïti Il y a tellement de merveilles à découvrir dans ce petit coin de terre que je trouve inacceptable de rester cloitré dans les artères de la capitale Haïti c est bien plus que Port au Prince c est un pays de rêves Mes lentilles sont rivées vers la promotion de mon pays aux niveaux culturel et touristique Je n ai aucune spécialisation je suis loin d être un photographe j arrive à peine à manier une caméra Je suis orienté vers le beau et le bon L N Vous passez tantôt de la caméra à la plume qu elle est cette transition R D La photographie est pour moi une passion mais entre la

    Original URL path: http://lenational.ht/richarson-dorvil-photographie-complice-de-culture/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Culture Archives - Page 5 de 91 - lenational
    28 janvier 2016 1 877 vue s Le slameur Béo Photo Vwa lye fb com Béonard Kervens Monteau dit Béo est slameur et poète mais surtout un poète des temps modernes Lire la suite Des âmes et des oeuvres une exposition d oeuvres d art au Crich 28 janvier 2016 1 691 vue s Des âmes et des œuvres est le thème d une exposition de peinture organisée durant la semaine au local du CRICH Centre de Lire la suite Frankétienne 1964 2014 une cohérence d un demi siècle qui ne dit pas son nom 2e partie 27 janvier 2016 2 553 vue s L écrivain et artiste Frankétienne Photo Papalagi blog lemonde fr Frankétienne l extase de la contemplation Le foukifoura fait l Lire la suite Jacmel vous attend dimanche 27 janvier 2016 1 450 vue s Le Président du Comité du Carnaval de Jacmel M Guy Massé lors de la conférence de presse au Ministère de la Culture Photo J J Augustin Lire la suite L épître de Ti Joël 27 janvier 2016 1 146 vue s Ti Joël personnage familier du petit écran À l heure où le secteur de l animation attire de plus en plus en Haïti nous rencont Lire la suite Claire Heureuse dans les bras du guerrier amoureux 27 janvier 2016 1 076 vue s J J Dessalines renouvelant sa flamme à Claire Heureuse huile sur toile Il est six heures La nuit déplie peu à peu ses voile Lire la suite Blanche Neige censuré à Qatar pour insinuations sexuelles 27 janvier 2016 1 035 vue s Image d une scène dans Blanche neige Photo Le Figaro Le conte des frères Grimm adapté en 1937 par Disney a été retiré Lire la suite Frankétienne 1964 2014 une cohérence d un demi siècle qui

    Original URL path: http://lenational.ht/category/culture/page/5/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • L’art haïtien et son héritage indien de la terre mère - lenational
    à vouloir montrer á l Occident qu ils peuvent faire aussi bien que lui Le souvenir Taino tout en étant bien ancré dans l art populaire n est pas aussi vivant chez nous que la culture amérindienne en Amérique du sud présente par ses pyramides masques arts plastiques du Pérou et du Mexique L aventure créatrice haïtienne si elle charrie la passion et ses délires s éloigne de l influence taino On découvre l art africain dans les années quarante On se penche sur sa sculpture en en subissant l influence À l époque indigéniste Haïti revendique l héritage nègre alors que Saint Domingue pour contrecarrer les Haïtiens réclame l héritage Taino Signalons que les Dominicains n ont eu qu un seul caciquat chez eux la Maguana dirigé par Caonabo Les survivances ethniques indiennes se perpétuent dans notre culture populaire l architecture des maisons à la campagne et leurs toits de chaume la forme circulaire des péristyles du culte vodou et autres lieux de réunion pour les combats de coqs et activités ludiques le tabac la préparation du yucca manioc et la confection de la cassave le tissage des hamacs les pipes les jarres et cruches en terre cuite les dessins des vèvè les assotors les govis les haches les attributs des loas les dessins utilisés pour orner les drapeaux des houmforts dans le rituel vodou la danse rara rythmée par les vaccines de bambou et les chasubles portées par les majors joncs ou fifres précédant ces bandes de la période de Carême etc Jacques Alexis l un des premiers à effectuer des fouilles nous dit que le style de bien des retables du culte vodou est d inspiration taino Michel Philippe Lerebours confirme que les vèvè utilisés dans le vodou sont un mélange de culture taino africaine et européenne Louis Maximilien n exclut pas une rencontre avec l art africain dans l imaginaire haïtien mais il ne conteste pas une présence indienne Cet art arrivé à une grande maturité et cette survivance ethnique dans l art populaire ne sont pourtant pas très connus Ceci est dû en grande partie à la campagne antisuperstitieuse lancée en Haïti par l Église catholique et son représentant le père Peters de 1939 à 1942 Ce cataclysme communément appelé campagne de rejeté a causé des dégâts dans cet héritage artistique et ce patrimoine culturel par la dévastation des lieux sacrés du vodou en détruisant ou en faisant disparaître des œuvres d art de grande valeur Le Vatican en détiendrait il quelques secrets Depuis les vodouisants pratiquant leur religion dans l ombre il serait difficile de rendre public un art qui s associe à cette religion condamnée au silence Au fil des années l intérêt pour l héritage indien devient bien mince malgré quelques publications en 1951 Fréderic Burr Reynaud écrit un poème dramatique en vers et en trois actes Anacaona ou la Fleur d or Marie Vieux publie La fille du cacique Jacques Stephen Alexis René Philoctète lui font un clin d œil Malgré

    Original URL path: http://lenational.ht/lart-haitien-et-son-heritage-indien-de-la-terre-mere/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Vers la réalisation de la Carifesta XII en Haïti - lenational
    la coordination qui ont répondu aux questions de la presse aux locaux du Bureau Haïtien du Droit d Auteur BHDA Selon la Ministre Rathon Haïti est prête à accueillir les quinze 15 pays de la Caraïbe et quatre 4 autres pays invités qui participeront à cette grande manifestation culturelle qui permettra aux pays de la Caraïbe de mettre en avant de multiples aspects de leur culture à l occasion d une grande foire Plusieurs ressortissants des Etats qui prendront part à cet événement feront le déplacement en Haïti Les hôtels sont au pas et n attendent que l arrivée de ces visiteurs et visiteuses Les préparatifs vont bon train selon les membres du comité organisateur qui sont au nombre de dix 10 dont le chef de l Etat Michel Joseph Martelly est le président d honneur A remarquer que dans les villes citées plus haut et qui sont concernées par l organisation de la Carifesta la mise en place se fait avec le comité Dans le Nord le Palais Sans Souci est l un des sites réservé pour accueillir l événement au Champ de Mars les travaux continuent au kiosque Occide Jeanty où se tiendront des plein de concerts Un budget de quatre cent cinquante 450 millions de gourdes sera alloué pour les activités de la Carifesta XII a expliqué Jean Philippe Lapin responsable des finances L Etat aura à débourser trois cent millions 300 millions de gourdes pour cette grande fête des pays de la Caraïbe pour ce qui est des 150 millions de gourdes restant l Etat compte vendre des espaces d exposition et de publicité au secteur privé aussi dans la vente de tickets pour les spectacles payant les responsables espèrent rentrer un peu d argent pour soutenir le budget d organisation de cet événement La Carifesta

    Original URL path: http://lenational.ht/vers-la-realisation-de-la-carifesta-xii-en-haiti/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Nous sommes de la culture - lenational
    éternité arrivent à foisonner Hannah Arendt ne nous disait elle pas déjà que la cité est finalement périssable sa survie ne dépend que de nous la culture est dans cette lutte de l homme pour ne pas sombrer dans le néant une soupape de sureté elle est ce dispositif qui nous permet de durer et de sauver l expérience humaine La rubrique culturelle du quotidien LE NATIONAL sèmera de l encre sur toutes les allées et les contre allées de la culture haïtienne et de la culture monde Votre page culturelle sera très animée de petites chroniques par ci et par là Vous lirez avec entrain l actualité culturelle d Haïti et d ailleurs Sans à peu près sans préjugés et sans ambages nous aborderons tout ce qui fonde l identité haïtienne Nous pensons un peu à la suite de René Char que notre héritage n est précédé d aucun testament c est sans aucune gêne que nous dirons Haïti dans ses croyances sa littérature sa musique sa peinture sa morale son idiosyncrasie Sur les pages culturelles de ce journal une forte place sera faite à celles là et à ceux là qui en silence se lancent dans de belles

    Original URL path: http://lenational.ht/nous-sommes-de-la-culture/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • AUBELIN JOLICŒUR /HOMMAGE: FARDIN REMET SON CHRONIQUEUR SUR SON SOCLE - lenational
    contexte de l ouvrage Mais aussi pour se rappeler une période difficile de la politique haïtienne l arrivée de Ronald Reagan au pouvoir aux États Unis d Amérique et les rafles qui ont vite suivi contre tous ceux qui dans le sillage de la politique des Droits de l homme de Jimmy Carter avaient ébranlé les structures défaillantes de la dictature des Duvalier En 1980 y lit on il s est produit dans la vie de Jolicœur une heureuse évolution suite à un véritable choc qui allait réorienter la carrière et l engagement social de ce chroniqueur mondain Le 28 novembre 1980 des journalistes haïtiens de la presse parlée et écrite des hommes politiques des chefs de partis des combattants de droits humains des valeurs sûres dont le pays avait besoin pour son avancement sont raflés par la police politique du président Jean Claude Duvalier Ils sont maltraités incarcérés puis exilés au grand désarroi d une population haïtienne qui rêvait de démocratie Le recul des acquis Le Petit Samedi Soir avait accueilli ses chroniques les papiers de ce vétéran qui parlait un langage iconoclaste faisant réfléchir et reculer les responsables de quotidiens de la capitale La lutte du chroniqueur s est continuée après 1986 contre un contexte d intolérance et de dechoukaj lit on dans la préface Les titres repris en compilation sont multiples À lire les textes on découvre le dandy du style et le militant convaincu d une classe sociale qui pensait que cette dernière avait été victime aussi bien de l obscurantisme politique que de la rage d un secteur commercial traditionnel qui ne voyait pas d un bon œil la montée du syndicalisme et la défense de la modernisation du marché en Haïti Lisez Depuis quelques années en cette Haïti qui est non pas seulement le pays de Jean Claude Duvalier et de Michèle et de leur descendance mais aussi le vôtre le mien et aussi celui de tous les citoyens dignes de ce nom qui ont contribué d une façon ou d une autre à son développement tout dépérit à vue d œil Seuls les gens du pouvoir et leurs parasites peuvent ne pas s en rendre compte parce qu ils ont tous les moyens à leur disposition licites et illicites Ces phrases écrites après le scandaleux mariage de l alliance sociale qui était plutôt la percée d un cheval de Troie montrent la lucidité d un homme face au danger d un recul des acquis engrangés depuis le président Dumarsais Estimé Aubelin Jolicœur titrait dans sa lettre à Fardin Il faut appeler les leaders de l opposition à la table de conférence C est là selon Jolicœur que doivent s articuler les vraies alliances sociales On lit les textes heureusement compilés par les Éditions Fardin avec non seulement la délectation de suivre un excellent rédacteur mais aussi avec le sentiment de nostalgie qu à l époque on ne pliait pas l échine facilement et que l argent ne pouvait opérer toutes les mutations Faut

    Original URL path: http://lenational.ht/aubelin-jolicoeur-hommage-fardin-remet-son-chroniqueur-sur-son-socle/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Route de l’Esclave/Mémorial Acte UN PROJET TORPILLÉ - lenational
    pour l humanité une barbarie sans nom En arrachant sa souveraineté des mains de la France Haïti a donné une belle leçon d humanité au reste du monde particulièrement aux autres peuples victimes de l esclavage Pour reprendre Aimé Césaire Haïti est ce lieu où la négritude s est mise debout pour la première fois Côté lieu de mémoire où en sommes nous Dans le cadre du projet Route de l esclave l Assemblée générale de l Unesco avait adopté à Ouida au Bénin en 1994 le principe de la construction en Haïti d un Musée de la traite et de l esclavage Du 14 au 23 août 1998 le Comité national de la Route de l Esclave avec à sa tête Laennec Hurbon et Yanick Lahens organisa en Haïti la Semaine du souvenir de la traite et de l esclavage Tout un ensemble d activités avaient été organisées à Port au Prince et dans les autres villes du pays pour garder vivante la mémoire des horreurs de l esclavage et pour aboutir à la construction d un grand centre de créativité et de mémoire Le mardi 18 août 1998 à 10 h du matin à l occasion d une conférence à l Hôtel Holiday Inn on avait présenté le projet de la construction en Haïti du Musée de la traite et de l esclavage Ce projet depuis n a jamais abouti Qu est ce qui s est passé Le gouvernement de l époque et quelques intellectuels haïtiens ont fait échouer le projet Voici en substance ce que nous ont laissé entendre l écrivaine Yanick Lahens et le sociologue Laennec Hurbon quand nous les avons interrogés sur les facteurs liés au non aboutissement du projet Il y avait essentiellement ces deux raisons ajoutées à la nonchalance de l État Français Le Mémorial ACTe a été inauguré le 10 mai parce que cette date dans l histoire de la France est celle de l abolition de l esclavage La France en construisant ce lieu de mémoire sur son territoire la Guadeloupe a joué sa carte extérieure elle se donne bonne conscience elle dit au monde entier qu elle avait pris position contre l esclavage à un moment de son histoire Un mémorial ACTe en Haïti aurait un effet non souhaité sur l image de la France il rappellerait qu une bande de nègres avait compris avant les Blancs le principe barbare raciste et inhumain de la colonisation Elle rappellerait que la France n est peut être pas le pays des droits de l homme et que la forte France de Napoléon avait été ici battue On aurait quand même pu le faire ce musée Beaucoup de travaux ont été menés en vue de la construction du musée Marie Lucie Vandryse et Claire Merleau Ponty avaient chacune mené une étude de faisabilité Albert Mangonès en avait proposé le plan Michel Philippe Lerebours accompagné d un groupe d étudiants avait au bout de dix ans de labeur recensé les vestiges des habitations sucrières

    Original URL path: http://lenational.ht/route-de-lesclavememorial-acte-un-projet-torpille/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive