archive-ht.com » HT » L » LENATIONAL.HT

Total: 416

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Comédie de la déchéance - lenational
    Le prix des produits de première nécessité grimpe Frustration Insécurité chronique Assassinats Kidnapping Arrestations Plus de vingt cinq policiers ont été abattus par des bandits Pour beaucoup de nos dirigeants tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles et la vie continue Dans certaines zones de la capitale la condition sociale d existence de la grande majorité accuse une totale déchéance Des citoyens se voient obligés de mettre en gage leur carte d identification nationale pour pouvoir se procurer un plat chaud de vingt cinq gourdes De jeunes hommes et femmes plein d avenir commencent régulièrement leur journée avec un cup d asorosi de bois cochon et ou de lyann bande Une cigarette ou un joint accompagne toujours la boisson C est leur menu quotidien Ils l adoptent parce qu ils ne peuvent rien trouver à se passer sous la dent avec quinze gourdes Ils préfèrent prendre du clairin et d autres substances pour voir clair la journée qui s offre à eux comme une évidence Ensuite ils se livrent à des activités peu recommandables Ils veulent survivre Des jeunes filles qui devraient se retrouver sur les bancs de l école arpentent tous les soirs les trottoirs et ratissent dans des boites de nuit Leur nombre augmente d année en année Trois quarts d entre elles ont au moins un enfant dont le père a fui ses responsabilités De fait elles se retrouvent en situation d élever seules leurs enfants On ne badine pas avec l instinct de survie surtout quand il n y a pas d autres alternatives Des centaines d Haïtiens ont été rapatriés sans aucun espoir de trouver mieux C est dans des camps de fortune que bon nombre d entre eux passent leur journée à la merci du Bon Dieu et d

    Original URL path: http://lenational.ht/comedie-de-decheance/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Les lumières de la fête - lenational
    haïtiennes Aujourd hui on a plus de maturité pour comprendre les intérêts des uns et des autres De la parole au vacarme de l injonction à la souplesse diplomatique l International n a jamais joué que sur ses intérêts économiques Si après le passage de Jhon Kerry secrétaire d État américain en Haïti les choses ne se sont pas calmées ou semblent plutôt provoquer le vieux nationalisme il faut croire que les enjeux ne peuvent plus être traités avec le big stick Pour ce qu il est de la mobilisation du G8 on planifie de nouvelles stratégies On ne peut pas trop compter sur des alliances spectaculaires Par contre les résistances des uns et des autres prouvent une dynamique nouvelle Elle prendra du temps à murir Durant cette époque de fêtes elle s articulera avec plus de justesse Faut il considérer le renvoi du 27 décembre comme un gain de l opposition ou un lâcher du lest du CEP pour amortir une situation des plus explosives À partir de janvier la situation sera plus nette mais la marge de manœuvre plus étroite La période carnavalesque peut compliquer les choses Si bien qu on demeure toujours dans l incertitude Joyeux Noël quand même à tout un peuple qui n a jamais abdiqué de son désir de liberté et de bien être Joyeux Noël quand même à tout un peuple prêt à tout pour garantir à ses enfants un avenir meilleur Joyeux Noël quand même à un peuple qui fait trop souvent face seul à l adversité pendant que ceux qui sont placés aux commandes pour emmener la communauté vers les rives d un mieux vivre oublient souvent leurs missions et deviennent des loups pour le troupeau au lieu d en être les gardiens Joyeux Noël quand même à tous ceux qui

    Original URL path: http://lenational.ht/lumieres-de-fete/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Le repos du guerrier - lenational
    derniers éblouis ont dû mettre un arrêt à la bataille engagée pour saluer militairement et aux sons des tambourins et des trompettes l ennemi qui vient de les fasciner Ce temps d arrêt est la reconnaissance que la guerre n est pas toujours une lourde boucherie Qu il y a une belle élégance même dans la plus farouche hostilité Que la salutation momentanée d un camp adverse élève les guerriers à la dimension humaine Que les justifications des combats ne peuvent faire taire en nous notre sensibilité originelle Que notre engagement dans de troublantes histoires de clans de tribus de classe de race et de systèmes hégémoniques ne peut nous mettre que sur la route du barbare Nous avons le droit de protester et de nous révolter quand nous croyons être vilement emmenés en bateau Cette révolte si elle se justifie dans la détermination d une juste cause devient vite un innommable carnage quand elle ne reconnait pas le droit du repos au guerrier Il ne s agit pas de fatigue C est un droit de se sentir lassé Car à force d exiger des muscles une résistance de tous les instants il y a le risque de les distordre de leur fonctionnement normal À ce stade il faut toute une opération chirurgicale ou une relaxation orientale pour que le corps retrouve son rythme régulier Quand on dit qu on est fatigué on reconnait ses limites On demande de l aide pour continuer son travail sur les hommes et les mots Il en est de même des musiciens exténués ou des hommes politiques qui s entredéchirent pour le poste du palais national Les tiraillements électoraux dans notre pays de tristes affaires de fraudes l extrême confrontation d un clan par rapport à l autre les manœuvres et contre manœuvres les

    Original URL path: http://lenational.ht/le-repos-du-guerrier/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • EDITO - Reprendre la gouvernance ! - lenational
    Le transport public ramène à l époque de la traite négrière Des policiers se font enfumer par des moteurs défectueux sans réagir N importe quel quidam dans une voiture immatriculé service de l État ou officiel actionne une sirène pour narguer des citoyens dans un embouteillage etc Si on délaisse la circulation pour les médicaments en vente libre dans les rues c est encore pire L étalage dans des conditions d hygiène inimaginables de la viande des légumes des fruits dans de nombreux marchés publics est digne d un cauchemar On construit partout n importe comment On coupe les arbres même dans les zones dites protégées sans crainte véritable Les écoles borlette fleurissent pour la plus belle de même que les universités de la même trempe La morgue de l hôpital de l Université d Etat avait été remise en état pour la visite de François Hollande Elle a recommencé à empester quelques jours après le départ de l auguste visiteur comme si l état de notre État était la puanteur Quel que soit le domaine du quotidien du citoyen qu on s avise d examiner d observer on se rend compte que la gouvernance est absente La gouvernance ne vivote que dans les interfaces avec l étranger que dans les espaces où il y a de l argent à collecter L EDH envoie un bordereau pour qu on puisse payer Mais que le client demande un service comme l installation d un compteur on peut attendre des mois Et voici plus de cinquante politiciens qui veulent venir aux commandes de ce non sens De cet État auquel aucun citoyen ne fait confiance Un Etat qu il considère comme une bête ennemie Mais une bête qu on peut chevaucher pour qu elle puisse vous rapporter gros On a beaucoup parlé

    Original URL path: http://lenational.ht/edito-reprendre-la-gouvernance/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • ÉDITO CANDIDATS: QU’ONT-ILS DANS LEUR… MAKOUT ? - lenational
    le départ en 1986 de Jean Claude Duvalier du pouvoir Imposée par l establishment américain depuis l entrée fracassante d Andrew Young en Haïti la politique des élections régulières et des droits de l homme bat chez nous encore de l aile Si l envoyé spécial du président Jimmy Carter avait claqué la porte au nez de Jean Claude Duvalier en sortant du bureau de la présidence au Palais national cela exprimait pourtant des désaccords à l époque entre Washington et Port au Prince Maintenant que les désaccords n existent plus et que la Communauté internationale a les coudées franches sur les élections en Haïti le problème n est plus entre le White House et ce qui reste du Palais national après le séisme C est cette dite Communauté internationale qui finance nos élections et nous donne toute la technologie nécessaire pour les réaliser Le drame est que dans ces négociations de grands lisez le livre de Ricardo Saintenfus qui dénonce la félonie de nos dits amis de la communauté internationale on ne voit pas où se trouve la voix des électeurs haïtiens du professionnel qui investit chez lui du professeur d université au petit peuple des bidonvilles Sur fond de dégringolade la gourde nationale par rapport au dollar américain de la problématique des parents haïtiens avec la rentrée des classes de l augmentation des prix des produits de première nécessité du coût exorbitant des loyers des désastres éventuels de la saison cyclonique de la chute de la production nationale de la menace des rapatriements d illégaux haïtiens vivant en République dominicaine et autres urgences sur la reconstruction du pays les 70 candidats au poste présidentiel à quelques semaines des élections semblent si on tient compte de l absence du discours être à mille lieux de ces dossiers nationaux stratégiques

    Original URL path: http://lenational.ht/edito-candidats-quont-ils-dans-leur-makout/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • ÉDITO - DES ARMES AUX…PWEN - lenational
    tous les citoyens sur leur garde Car c est revenu l époque des règlements de compte Personne n est épargné Mais la troublante affaire des pwen une autre dimension de l insécurité jusqu à présent non sanctionnée par les lois du pays crée un traumatisme plus généralisé La littérature haïtienne depuis les histoires de Justin Lhérisson nous fait croire que la relation entre la politique et le mysticisme date depuis les débuts du 19 e siècle Les candidats aux postes présidentiels recherchent toujours la protection d un lwa Le film d Arnold Antonin Les amours d un zombi présente des images contemporaines de dits leaders qui veulent conquérir le palais national en se laissant arroser de pissat dans un oumfò isolé par papa Legba Quelques romanciers haïtiens ont montré les dimensions insoupçonnées de la magie dans l univers politique haïtien L Anthropologie haïtienne a aussi exploré le phénomène De Laenec Hurbon à Déita en passant par d autres études académiques pointues le domaine du merveilleux magique est présenté comme un épiphénomène qui a une existence clandestine mais efficace Cette efficacité est connue par nos politiciens En dépit du vernis rationnel dont ils se parent les candidats consultent des sorciers Ces derniers leur donnent des recettes pour foudroyer ou affaiblir leurs adversaires Le leader paysan sait de quoi il parle quand il mentionne les armes et les pwen en particulier l un nommé se mwen pou wè En voilà deux défis pour le CEP et les partenaires internationaux qui financent honte à nous nos élections Quand on pense contrôler de façon cartésienne ou scientifique le vote des électeurs il faudrait aussi avoir un instrument de mesure pour statuer sur la peur des armes et sur la manipulation insidieuse des ekspedisyon Ces dernières peuvent elles aussi brouiller les décisions et confondre les

    Original URL path: http://lenational.ht/edito-des-armes-auxpwen/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • ÉDITO « Je te dédie les soupirs d'autrefois Tous mes chagrins et toutes mes joies. L'ombre t'attend, Fleur de Mai, viendras-tu Au rendez-vous des promesses du printemps ? » - lenational
    de porter une fleur à la chemise ou au corsage dans le temps Rouge ou blanche Pour rendre hommage aux mères vivantes ou disparues Aujourd hui cette coutume tend malheureusement à disparaître comme si les fleurs même en papier se mettaient à l heure de nos temps moroses ce temps qui a broyé les ailes de nos papillons et qui charrie la sève de nos mornes vers l océan Nos mères sont encore là totems debout dans la tourmente pour que la vie garde encore ses droits et c est pour cela qu on ne peut pas les oublier Elles sont la porte ouverte sur la vie et la gardienne de cette vie Elles sont souvent le dernier rempart quand la folie s empare de leurs fils et de leurs filles les seules capables de les ramener à la raison quand les grands fléaux du monde les détournent des voies de Dieu On peut mesurer la grandeur d une nation à la valeur de ses femmes et de ses mères Car la mère pour avoir connu la douleur de la vie peut comprendre beaucoup mieux dans sa chair et dans son âme la douleur d une terre méprisée souillée trafiquée détruite par des fils qui ont oublié les leçons apprises sur les genoux d une mère aimante Il y a une expression haïtienne qui résume bien l état d un être humain n ayant jamais connu l amour d une mère n ayant jamais reçu les conseils d une mère n ayant jamais eu une mère pour lui transmettre les saintes valeurs Sanmanman Et dans ce pays où les fleurs se fanent où l espoir fait grise mine on a l impression que les sanmanman sont lâchés On tue pour une peccadille on rêve de pouvoir pour amasser des fortunes

    Original URL path: http://lenational.ht/edito-je-te-dedie-les-soupirs-dautrefois-tous-mes-chagrins-et-toutes-mes-joies-lombre-tattend-fleur-de-mai-viendras-tu-au-rendez-vous-des-promesses-du-printemps/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive

  • Édito - lenational
    c est là que le drapeau prend tout son sens est celle du rêve et du projet commun Rêve de grandeur d une nation d un peuple rêve qui prend toujours ses racines dans les fondements de la communauté dans les idéaux qui l ont portée sur les fonts baptismaux Le drapeau rappelle chaque jour chaque heure chaque seconde ces idéaux Ils doivent nous nourrir dans le présent nous rappeler notre devoir d être fidèles à nos aïeux et donc l obligation qui nous incombe de construire un futur à la hauteur de ces idéaux Si le drapeau symbolise pour nous encore l appartenance je suis haïtien rappelons nous encore Wycleff Jean se présentant avec le drapeau haïtien à la cérémonie de la remise des oscars aux États Unis à l occasion de son triomphe avec les Fugees qui de nous a encore le sens réel du drapeau Car ce sens cette compréhension nous auraient fait verser des larmes nous auraient remplis de honte et nous auraient animés d une sainte rage devant l état de délabrement de notre pays Pire encore devant notre impuissance notre refus à comprendre la réalité par peur d initier les vrais changements pouvant nuire à nos conforts mirages et suicidaires Notre drapeau pourtant est un éclair dans l obscurité d une planète rongée encore par l exploitation de l homme par l homme rongée par le racisme et les ségrégations Sur la terre d Haïti nos ancêtres ont dit non à toutes les formes d exploitation et nous avons été le premier État à population dominante noire et métisse à devenir indépendant Nous aurions dû être actuellement la nation phare du monde dans de nombreux domaines À cause de la bêtise et de la trahison des uns et des autres nous sommes à la

    Original URL path: http://lenational.ht/edito/ (2016-02-12)
    Open archived version from archive